Recherche sur le Web :

Google

samedi 6 avril 2013

Tor 2.3.25-6

  Tor vous protège en faisant transiter vos communications au sein d'un réseau distribué de relais hébergés par des volontaires partout dans le monde : il empêche quiconque observant votre connexion Internet de savoir quels sites vous visitez, et il empêche le site que vous visitez de savoir où vous vous trouvez. Tor fonctionne avec bon nombre d'applications existantes, y compris les navigateurs web, les clients de messagerie instantanée, les connexions à distance, et autres applications basées sur le protocole TCP.

  • Tor empêche quiconque de repérer votre localisation ou vos habitudes de navigation
  • Tor est utile pour les navigateurs web, les clients de messagerie instantanée, les connexions à distance, et encore plus
  • Tor est gratuit et en open source pour Windows, Mac, GNU/Linux / Unix, et Android
Vue d'ensemble :

Tor est un réseau de tunnels virtuels permettant à des personnes ou groupes de renforcer leur confidentialité et leur vie privée sur Internet. Il permet également aux développeurs de logiciels de créer de nouveaux outils de communication dotés de fonctionnalités de confidentialité intégrées. Tor pose les fondations pour un large éventail d'applications afin de permettre aux sociétés et individus de partager des informations sur les réseaux publics sans compromettre leur vie privée.

Les individus utilisent Tor pour empêcher les sites web de traquer leurs informations personnelles, ou celles des membres de leur famille, ou pour se connecter à des sites d'information, services de messageries instantanées, ou ce genre de services qui peuvent être bloqués par le fournisseur d'accès local. Les services cachés de Tor permet aux utilisateurs de publier des sites web ou d'autres services sans révéler la localisation de ces sites. Les gens utilisent également Tor pour les communications sensibles : salons de discussion, forums, afin de se prémunir d'éventuels harcèlements.

Les journalistes utilisent Tor pour communiquer avec plus de sécurité avec les dénonciateurs et dissidents. Les organisations non gouvernementales (ONG) utilisent Tor pour permettre à leurs employés de se connecter à leur site web depuis un pays étranger, sans indiquer à tout le monde autour qu'ils travaillent pour cette organisation.

Les groupes tels qu'Indymedia recommandent Tor pour protéger la vie privée et la sécurité de leurs membres. Les groupes militants tels que l'Electronic Frontier Foundation (EFF) recommandent Tor en tant que mécanisme de sauvegarde des libertés individuelles sur Internet. Les sociétés utilisent Tor comme moyen sûr d'effectuer des analyses concurrentielles, et de protéger les habitudes d'approvisionnement sensibles des oreilles indiscrètes. Elles l'utilisent aussi en remplacement des traditionnels VPNs, qui révèlent la quantité et le timing exact des communications. De quelles localisations les employés ont-ils travaillé tard ? D'où ont-elles consulté des sites de recherche d'emploi ? Quels bureaux d'étude ont communiqué avec les avocats en brevets de la société?

Une branche de l'armée américaine utilise Tor pour de la collecte d'informations sur l'open source, et une de ses équipes a utilisé Tor tandis qu'elle était déployée au Moyen-Orient récemment. Les forces de l'ordre l'utilisent pour visiter ou surveiller des sites web sans laisser d'adresse IP du gouvernement dans les journaux web, et pour effectuer ces opérations en sécurité.

La diversité de personnes qui utilisent Tor est actuellement part l'une des choses qui le rend si sécurisé.. Tor vous cache parmi les autres utilisateurs du réseau, donc plus la base d'utilisateurs sera peuplée et diversifiée, plus votre anonymat sera protégé.

La solution: un réseau anonyme et décentralisé

How Tor works

Tor aide à réduire les risques d'analyses de trafic simples et complexes en distribuant vos transactions par le biais de différents endroits sur Internet, de façon à ce qu'aucun point unique ne puisse vous relier à votre destination. L'idée est similaire au parcours d'une route sinueuse, difficile à suivre, vous permettant d'échapper à quelqu'un qui vous suivrait — tout en effaçant vos traces au fur et à mesure. Au lieu de prendre une route directe de la source à la destination, les paquets de données du réseau Tor choisissent un chemin aléatoire passant par divers relais qui couvrent vos pas de façon à ce qu'aucun observateur à aucun point unique ne puisse dire d'où les données proviennent, ou où elles vont.

Pour créer un parcours réseau privé avec Tor, le logiciel construit incrémentalement un circuit de connexions chiffrées passant par des relais sur le réseau. Le circuit passe d'un bond à l'autre, et chaque relais sur le chemin ne connait que le relais qui lui a transmis la connexion, et celui à qui il doit la remettre. Aucun relais individuel ne connait le chemin complet qu'emprunte une donnée. Le client négocie des clés de chiffrement pour chaque bond du circuit, pour permettre à ce que chaque relais ne puisse pas tracer les connexions qui passent par lui.

Tor circuit step two

Une fois le circuit établi, bon nombre de types de données peuvent être échangées, et différents logiciels peuvent être déployés sur le réseau Tor. Étant donné que chaque relais ne voit pas plus d'un bond sur le circuit, aucune oreille indiscrète ni relais compromis ne peut utiliser l'analyse de trafic pour déterminer la source ou la destination. Tor fonctionne uniquement pour les flux TCP et peut être utilisé par n'importe quelle application dotée du support de SOCKS.

Pour plus d'efficacité, Tor utilise le même circuit pour toutes les connexions effectuées dans les 10 minutes. Les requêtes effectuées ensuite génèrent un nouveau circuit, pour empêcher de faire le lien entre vos anciennes actions et les nouvelles.

Tor circuit step three

Services cachés :

Tor permet également aux utilisateurs de cacher leur localisation lorsqu'ils offrent divers services, comme des publications web ou des serveurs de messagerie instantanée. En utilisant ces "points de rendez-vous", les utilisateurs de Tor peuvent se connecter à ces services cachés, sans que quiconque puisse connaitre l'identité des autres. Cette fonctionnalité de services cachés pourrait permettre à des utilisateurs de mettre en place un site web où les gens posteraient des informations sans se préoccuper de la censure. Personne ne serait capable de déterminer qui a mis en place le site, et personne ayant mis en place un tel site ne pourrait déterminer qui poste dessus.

Compatible avec Windows7Open Source

linux mac

Accéder aux liens de téléchargements


Enregistrer un commentaire


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...